STATEMENT

Push push push

AGIS À LA FORME RÉFLÉCHIE, INTUITIVEMENT,
PAR INSTINCT;
EN photographiant Les CHOSES
qui te motivent,
qui t’ÉTONNEnt,
qui te PROVOQUEnt, CHOSES que tu NE COMPRENDS PAS.

Mes

pensées

· À l’intérieur de ma tête ·

Pendant mes études de Beaux-Arts, j’ai cherché à me connaître et à me définir. Je me suis demandé qui j’étais, qu’est-ce que je voulais dans la vie et qu’est-ce qui m’intéressait profondément. Ces problématiques m’ont amené à chercher des questions et des réponses dans mon entourage.

Actuellement, beaucoup de choses m’intéressent: le rythme des villages, la magie, la nuit, le chaos, la religion, la sexualité, la décadence, l’invention de mondes imaginaires. En résumé, j’aspire à réinventer la réalité.

Généralement, je me laisse vagabonder, en essayant de me perdre et me retrouver ainsi que j’essaye de retrouver des nouveaux chemins.  Je me suis rendu compte que l’erreur était souvent intéressante. Accepter de me tromper m’a permis d’avoir une vision plus large, de regarder le monde d’une façon différente, et surtout, de plonger dans la fragilité des êtres et des choses.

REPOUSSEZ VOS LIMITES

J’adore la spontanéité, ce qui me fait penser que tout est possible. J’aspire à casser complètement les modèles établis dans ma tête pour observer ce qui se passe après. Mon esthétique n’a pas de règle ni de limite et je trouve souvent la laideur plus intéressante que la beauté. La perfection n’est pas mon but principal. Photographier m’aide à exprimer mes peurs, mes désirs, mes phobies et mes préoccupations.

La photographie me rend heureuse et me permet de continuer à rechercher des réponses, qui finalement, donnent un sens à ma vie.

Se laisser aller

accepter de se tromper.